> Accueil > Récits des courses > Sky Race Tour du Thabor

Sky Race Tour du Thabor

Posté par ricoune le 21/7/2010 23:25:47

Levé à 5h30 du mat ,je me prépare tranquillement puis je descend prendre un petit déj ( deux morceaux de pain style skrypcroll ) car niveau digestion je crains juste avant une compét , je fais un petit bisous à Chantou et je pars rejoindre le départ ,il fait froid même avec mon coupe vent, j’arrive sur place à 6h30 après une petite marche matinal ,et petit a petit les coureurs arrivent ,je finis de me préparer et l’organisateur nous demande de plier nos bâtons pour le départ ,pour qu’ il n y ait pas de blessé ,donc je range mes bâton et les enfiles dans mon sac ,6h55 petit briefing et il nous annonce que le parcours fait 42km et 3000md+ ,de toute façon au point où on en est ce n’ est pas 2km de plus qui vont nous tuer ,

7h le départ est donné par le maire, on traverse le village et ça monte d’ entrée sur le bitume ,on fait 1km sur route puis on bifurque à gauche pour prendre la colline ,là c’est du plat on fait 600m et je vois que ça bouchonne sur la première montée ,je m arrête enlève mon coupe vent et déplie mes bâtons ,je suis le mouvement pas à pas et règle mon premier bâton ,puis je règle mon second et patatras impossible de le serrer ,j essaye plusieurs fois de le régler mais rien a faire ,ça commence bien. Sur ce,je les replie tous les deux et les garde à la main. Je commence la montée en suivant le mouvement et au 3eme kilo je vois un signaleur et lui donne mes bâtons en lui disant qu’ ils sont cassés ,et je continue ma route. La montée est régulière, toute en lacets. Je double certains coureurs qui vont doucement et moi je surveille mon cardio avec l altitude. Je me sens super bien puis au 7eme kilo un petit faux plat. Là on trottine pour rejoindre le lac Laramon 2359m d altitude je suis super bien et j ai de bonnes sensations.

On remonte sur le lac serpent 2450m d altitude au 8,5km ,je monte à mon rythme. Je me surprend même car je rattrape des coureurs. On monte toujours sur une pente assez régulière et le paysage est grandiose et magnifique. La température est bonne mais le soleil commence à chauffer.

12km, on passe au pas du lac blanc 2935m d’ altitude ,puis petite descente sur 2 km en passant au lac blanc avec une petite remonté vers le col du vallon 2620m d altitude au km 14. On vient de faire 1300m d+ puis c’ est la descente ver la maison des chamois au 17km et premier ravito à 2080m d’ altitude.

La descente été technique mais roulante. J’arrive au ravito ,fait le plein du camel ,je me désaltère avec un petit coca et prend deux barre énergétique en réserve sur moi car je me doute que la suite va être dure. Je repars tranquille en même temps qu’une féminine se lance à coté de moi. Je la laisse passer car le chemin est étroit. Cela monte de suite après le ravito ,je vois qu’ elle a un bon tempo et reste callé derrière elle. On double deux coureurs puis on continue sur le même rythme. Je lui demande si ça ne la dérange pas que je reste derrière elle pour me caler à son tempo. Elle me dit que non et on fait l’ ascension ensemble car elle aussi çà la motive.

Je lève la tête et je vois la chapelle du Thabor tout là-haut et ça monte raide. Pour moi ça va toujours bien, j ai un bon souffle.

Cela grimpe toujours aussi raide. On passe le col des Meandes au 20,5km et 2727m d’altitude et çà grimpe toujours. On voit la chapelle se rapprocher mais on est pas encore arrivé. Par endroit on traverse des névés, j’en profite pour prendre un peu de glace et la glisser sous ma casquette

car il fait chaud. On double des coureurs et la dernière partie de l’ascension est vraiment très pentue.

On croise ceux qui redescendent et on arrive à la chapelle du Thabor au 22eme km et 3178m d’ altitude. On s’est fait 1500md+ sur 5km c’est chaud.

On fait une petite pause et profite du paysage.  Je remercie ma collaboratrice du moment et pars dans la descente très raide et très technique. Je suis un coureur, on passe sur des névés à plusieurs reprise. Certains courts mais d autres font bien 200 à 300m de long et on s éclate tout schuss sur les basket et à 5 ou 6 reprise le cul sur la glace car skier en basket c est pas le top mais on se marre bien tout en faisant très attention car le vide est tout proche. Sur un névé, ils on mis une corde pour ne pas glisser dans le précipice.

On remonte sur un col, on est au 23,5km et 2935m d altitude. Puis c est la descente vers le col des Muandes, 2828m d altitude, très pierreuse avec des cours d’eau à traverser et des éboulis. Obligé parfois de s’arrêter pour ne pas chuter ,ensuite c’est la descente vers le lac rond. Je me régale, je descend relâché mais d’une bonne foulée je double des coureurs. Je vois un coureur très fatigué ,je m’arrête et lui demande si ça va. Il me dit qu’ il n a plus à boire et que sa gourde est vide.  Il ne veut pas boire de l’eau des cours d eaux qui coulent. Je lui remplie sa gourde avec mon eau du camel bak.Il me remercie et je lui dit que le prochain ravito est dans à peu près 6km. Je lui demande s’l veut que je reste avec lui. Il me répond que ça va aller et qu’ il va rejoindre le ravito tranquillement. Sur ce, je repars dans ma foulée . Je passe le lac rond à 2446m d altitude et fonce sur le lac long à 2387m d’altitude. Je croise pas mal de randonneurs qui nous encouragent. Je longe le lac rond On le contourne, c’est tout plat. Je dépasse encore deux trois coureurs et ça repart en descente pour rejoindre le chalet Laval à 2040m d altitude au 32eme km.

Le paysage est vraiment super. Je me régale les yeux avec des torrents qui coulent, les champs verts. Physiquement tout va bien, je n essaie pas de forcer plus et je reste dans ma foulée. J’arrive au ravito  et je refais le plein d eau, mange un bout de saucisson, un coca et me voilà reparti. On descend sur Fontcouvert mais là c est beaucoup plus plat et vallonné et par endroit ça descend bien. J’arrive à Fontcouvert au 36,5km et 1857m d altitude. On traverse un camping et prend un sentier pour rejoindre Névache. Cela descend avec des petits coups de cul. Je regarde mon cardio, toujours à 80% de ma  VMA. J’allonge un peu. Le chemin est super sympa, tantôt au soleil en traversant des champs, tantôt à l’ombre sous les arbres avec la rivière à notre gauche.

J’aperçois le clocher du village. Une dernière descente , je sors du bois et j’aperçois Chantou sur le pont prête à me mitrailler. je lui fais un beau sourire et lève mes pouces en l air. Je franchis le pont et rentre dans le village. Les gens m’encouragent, m’applaudissent. Encore 300m, j allonge la foulée puis c est la ligne d’arrivée. Ma puce déclenche et j’arrête mon chrono ,7h36min.
Je suis content de mon temps. J’avait prévu entre 7 et 8 heure surtout que je ne savait pas comment j’allais réagir en altitude ,mais je suis assez rassuré. Je suis bien monté, sans être essoufflé et je suis resté au cardio entre 70 et 80 % de ma VMA. Je n’ai pas du tout mal musculairement

Bravo aux organisateurs ,surtout ne changez pas d endroit. C’est trop beau et le tracé est au top
Encore félicitations pour votre trail
A  l’ année prochaine .

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
TouTrail News
Who's Online
4 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 4

plus...