> Accueil > Après course > Trail de Signes, Sylvain Court fait la différence dans la descente !

Trail de Signes, Sylvain Court fait la différence dans la descente !

Posté par MAT le 27/4/2019 8:41:34

Trail de Signes, Sylvain Court fait la différence dans la descente !

Depuis huit jours, les inscriptions au Trail de Signes ce sont multipliées, bouleversant les prévisions des aficionados.

Après Thomas PIGOIS et Samir TAZY, une grosse poignée de coureurs côtés a répondu à l’appel des sentiers Sud de la Sainte Baume.

Présentation des favoris :

Les coureurs d’Endurance Shop 13 en campagne avec Jonathan MONCANY en tête de file : le skieur du SMAC aux poumons boostés sur les cimes revient d’un hiver qui s’est conclu par un classement solide à la Pierra Menta, Graal des épreuves de la discipline.

Yohan PEISSON, la brute roussetaine qui n’avait pas eu l’occasion de dépenser toute son énergie à la Sainte Victoire.

Fabrice ARNAUD, qui après une superbe course sur ses terres il y a deux semaines, s’en venait promener.

D’Endurance Shop encore, Perrine SCHEINER, la galinette raffinée qui raccrochait pour la première fois un dossard après un long interlude depuis sa victoire à la Restonica l’an dernier.

Sophie LAVERSANNE, du Marseille Trail Club et Sud Running, inscrite sur un ultra la semaine suivante, accroche un dossard pour l’accompagner.

Présente aussi, Daphné NADOULEK du SMAC spécialiste des départs trop rapide "mais-parfois-ça-passe."

Pierre-Hugo ROMAIN et ses décollages impressionnants en tête de cortège, très attendu cet année sur le Challenge des trails longs... Il n’a finalement pas pu être de la partie. Thomas PIGOIS blessé n'est finalement pas au départ lui non plus.

Quant à Samir TAZY de Aix Athletisme déjà inscrit, il ne compte certainement pas faire de figuration au classement.

Et puis, comme on était plus à un coureur près, Sylvain COURT, sacré champion du monde de trail en 2015 et en vacances dans le coin, a voulu venir apprécier le gros travail de débroussaillage du Salamandre Trail Aventures, qui nous ouvre les sentiers méconnus du Sud de la Sainte Baume.

Le parcours du 45 kilomètres  s’articule en 2 boucles et 3 étapes : la première boucle de 15 kilomètres et environ 700mD+ s’aventure au Sud dans le Plateau de Siou Blanc avant de repasser par le village. A partir d’ici le parcours intégral du trail court de 30 kilomètres sera commun jusqu’à la fin. Au menu : ascension des crêtes par le GR9, Signal des Béguines, Jouc de l’Aigle et St Pilon, descente au Pied de la Colle et coups de cul incessants pour récupérer le GR et rentrer sain et sauf à Signes.

7h30 - départ du 45 kilomètre !

Fidèle à lui-même, PEISSON prend la tête des opérations, épaulé par Jonathan MONCANY et Sylvain COURT. L’équipe avale les 15 premiers kilomètres rapidement et repasse au village bien avant le coup de fusil du 30 kilomètres tiré à 9h.

Une grosse vingtaine de coureurs du 45 kilomètre vient également à bout de la boucle en 1h30.

Pour les suivants, l’ascension se fera en compagnie des concurrents du 30 kilomètre, frais et déliés, dont il ne sera pas si aisé de se détacher avant les crêtes.

Là-haut, le vent enveloppe les corps et complique une course déjà ardue sur les blocs rocheux. Dans le peloton, chaque bosse de la crête dévoile la file des concurrents au lointain, avançant toujours, un peu plus haut, un plus loin... Le Jouc de l’Aigle est enfin atteint.

Après quelques mains posées pour se glisser en bas des roches, les concurrents relancent jusqu’au kilomètre 30 du col Saint Pilon avant d’entamer la descente.

Et la botte secrète de Sylvain COURT, c’est la descente. Il lâche subitement les chevaux, perdant ses deux acolytes dans la portion. Il ne descélèrera pas jusqu’à l’arrivée, creusant dans les bosselettes de la dernière partie du parcours un écart de 8 minutes.

“J’aime beaucoup cette région, la Sainte Baume, la Sainte Victoire… Je me sens bien dans ces terrains techniques. J’étais venu faire une sortie de 4h en vue de la Transvulcania. Je suis ravi de l’organisation et épaté par le travail de l’équipe qui nous a débroussaillé et ouvert les sentiers, belle découverte pour ma part, je ne connaissais pas cette partie de la région. Et c’était sympa de partager une grosse partie de la course avec Yohan et Jonathan”.

De leur côté, nos Provençaux dévalent les kilomètres à vive allure pour terminer dans la même minute à Signes en 4h13.

Jonathan (3ème) : “ Super ! J’avais du mal à tenir Yohan dans les relances et les 15 derniers kilomètres étaient coriaces !

Yohan (2 ème) : “ Ca s’est très bien passé, les 15 derniers kilomètres, ça pique bien !”

Au pied du podium hommes, on retrouve Samir TAZI en 4h30, à 12 minutes du 5ème après une course costaude à 10 kilomètre/heure de moyenne.

Chez les féminines, Daphné NADOULEK s’en va-t-en guerre. Après avoir parcouru la première boucle en 1h32, les mathématiques nerveuses commencent. Perrine et Sophie courent ensemble et même si Perrine est en reprise, ses remontées redoutables de classement sont à craindre. Daphné atteint le point d’eau du 20ème kilomètres après 2h07 de course : maintenant, il va falloir assumer ! Après avoir grimpé la crête avec des amis courant le 30 kilomètres, elle parvient tant bien que mal à maintenir l’allure. Elle arrive à Signes en 5h22, encadrée par un tir groupé de camarades du SMAC dans le même quart d’heure.

“J’en peux plus !!! Perrine et Sophie me doivent des séances de psy, ça fait 5 heures et demi que je me terrorise toute seule en me demandant à quel virage elles vont débouler !”

Perrine et Sophie passent la ligne main dans la main en 5h39.

“Daphné ? Ah mais nous on s’est promenées, la rattraper était complètement dans nos cordes si seulement on avait essayé !” (rires)  Perrine émue : “C’est un bonheur de courir à nouveau.” Sophie : “C’était top de partager ça avec Perrine !”

Sophie LAVERSANNE complète au passage sa 3ème épreuve longue du challenge. Après 3 podiums scratchs, c’est elle qui s’empare de la couronne provisoire au classement féminin !

 9h00 - départ du 30 kilomètre !  

Les premiers concurrents du trail court partent à l’assaut des lièvres du trail long ! Andy SYMONDS dans les starting blocks n’a plus qu’une idée : on les rattrape !!!

Si la sentence à suivre est similaire, le tarif n’est pas le même : demandez à un concurrent du 45 combien il aurait payé pour des jambes neuves au départ de la seconde boucle ? Andy, ravi, tombe une tête après l’autre. Les crêtes sont atteintes à vive allure et les longues jambes du champion de la Team Scott Running déroulent... Il rejoint Yohan et Jonathan vers le 40ème kilomètre et passe l’arrivée dans le sillage de Sylvain après une course folle de 2h37 !

Mathieu ESMIEU, venu des Hautes Alpes, jouera aussi ce jeu : il termine deuxième en 2h40, rattrapant lui aussi les bolides d’Endurance Shop!

Derrière eux, c’est Jérome ROSSI en 2h50. Comme Andy, le Varois termine sa 4ème course au Challenge des trails courts après deux top 10 et deux top scratch et semble un candidat très sérieux au classement final !

Andy “C’était fun ! Quand j’ai rattrapé Yohan Peisson il trainaît un peu” (NDLR : Yohan, je peux mettre ça dans le compte-rendu?)

Yohan/Jonathan : “On sentait bien qu’avec ces horaires de départ il allait nous tomber dessus !”

Audrey SPY  (Le Lièvre et la Tortue) réalise une course impressionnante, mettant presque une demi heure entre elle et sa poursuivante : elle se classe 8ème au général et passe la ligne en 3h14.

Christine GROSJEAN remonte les courreurs tout le long, s’étonnant des classements que lui annoncent les signaleurs, et termine la course en 3h43.

3ème, Marjorie VIORT MAUNIER se retourne à 2km de l’arrivée, apercevant Emmanuelle LECLERC du Trail Club d’Ollioules à ses trousses, et se bagarre jusqu’au bout pour conserver sa place !

Christèle LEROUX boucle quant à elle sa 5ème course du Challenge de trail court en prenant la tête provisoire du classement. 

L’ensemble des coureurs remercie particulièrement le Salamandre Trail Aventures, Kamel la rock star des speakers de Provence, ainsi que la météo printanière et sacrément vivifiante sur les crêtes !

Direction Facebook pour l'autre facette de la course à travers les impressions du Guide Gourmand du Trail !

Retrouvez les photos de la course dès mardi soir sur le site de Tam-Tam Photo !

En synthèse pour les épreuves au Challenge :

Les Sentiers d'Ugolins - 30km/1550m D+ - 174 coureurs classés:

Messieurs:
1. SYMONDS Andy 02:37:15 (Team Scott Running);
2. ESMIEU Mathieu 02:40:22;
3.
ROSSI Jérôme 02:50:11;

Dames:
1. SPY Audrey 03:14:21 (Le Lievre Et La Tortue Ascpr);
2. GROSJEAN Christine 03:43:03;
3. VIORT MAUNIER Marjorie 03:51:14;

Marathon de Signes - 45km/2300m D+ - 122 coureurs classés:

Messieurs:
1. COURT Sylvain 04:05:06 (Meribel Sport Montagne);
2.
PEISSON Yohan 04:13:17 (Team Endurance Shop 13);
3. MONCANY Jonathan 04:13:45 (Team Endurance Shop 13);

Dames:
1. NADOULEK Daphne 05:22:09 (Saint Maximin Athletic Club);
2.
SCHEINER Perrine 05:39:08 (Team Endurance Shop 13);
3. LAVERSANNE Sophie 05:39:08 (Marseille Trail Club - Sud Running);

Podiums des autres distances :

Les Piste de Siou Blanc 9km  

1.BRISTOT FABIEN
2.REGNERIE PASCAL
3.MORENO OLIVIER

Dames:

1.SOUSTELLE CLAIRE
2.FAVROT KARINE
3.JACQUELIN EMILIE

Source du Latay 15km

1.VIENNOIS FLORIAN
2.AMBROISE SIMON
3.FERREOL JÉRÔME

Dames:

1.KUJAWSKI ISABELLE
2.GRAZZINI MAGALI
3.COTTET MOINE ANNE

Tous les résultats sont sur le site de chronosports: http://www.chronosports.fr/G-Live/g-l ... rail/SignesTrail2019.clax

Les épreuves se succèdent et ne se ressemblent pas ! Alors rendez-vous dans 15 jours dans les Alpes de Haute Provence sur les sentiers de Sisteron pour la nouveauté du Challenge : l’intrigante Perce Roche !!!

Plus d’informations sur le Challenge : https://www.trailsdeprovence.fr

Texte : Daphné Nadoulek

Photos : TAM-TAM Photos et Salamandre Trail Aventures

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
TouTrail News
Who's Online
10 utilisateur(s) en ligne (dont 5 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 10

plus...