> Accueil > Après course > Coup de chaud sur la 29e édition du VVCC

Coup de chaud sur la 29e édition du VVCC

Posté par MAT le 20/6/2021 10:30:49

Coup de chaud sur la 29e édition du VVCC

Reporté en septembre l’an dernier pour cause de mesures sanitaires, le Var Verdon Canyon Challenge a retrouvé cette année – in extremis compte tenu du calendrier des restrictions liées au Covid-19 – sa date habituelle, en juin. Ainsi, ce samedi, le petit village d’Aiguines a accueilli 740 participants, un joli score au regard des incertitudes qui ont régné sur les événements sportifs depuis le début de l’année. Incarnation de l’authenticité et de la convivialité qui animent le trail running depuis ses origines, l’épreuve proposait quatre parcours (60 km, 30 km, 17 km et 10 km) tracés sur une terre rude et sauvage où les sentiers imposent leur technicité et leur beauté. Sous un ciel voilé, les coureurs ont subi une chaleur accablante tout au long de la journée, mais profité des paysages grandioses du plus grand canyon d’Europe. 

Sur l’épreuve de 60 km, Vincent Esmiol s’est imposé en 6h46 avec une confortable avance sur ses dauphins, Emilien Schiavo (7h02) et Arthur Ferrière (7h22). « J’étais très bien dans ma tête… et le corps a suivi ! C’est sans doute grâce à la mirabelle d’hier soir », évoquait en riant le vainqueur qui, après 60 km et 4000 m de dénivelée positive trouvait encore l’énergie de sprinter comme un cadet jusqu’à la ligne d’arrivée. Chez les féminines, Hannah Derksen menait la course de bout en bout et remportait la victoire en 8h39 devant Daphné Derouch (9h26) et Mélanie Son (9h27).

Sur l’épreuve de 30 km, le jeune Esteban Olivero, pensionnaire de l’équipe de France de course en montagne, était le favori même s’il faisait ici ses premières armes sur une distance aussi longue. Le junior a confirmé son talent en signant un chrono express (2h49 pour 30 km et 1750 m D+), devançant de près de 20 minutes Arnaud Lesprillier (2h49). Chez les filles, Isabelle Lamy n’a rencontré aucune opposition et caracolé en tête sans jamais être inquiétée.  

Les deux autres épreuves, plus courtes, n’en étaient pas moins exigeantes avec un ratio distance/dénivelé élevé. Les coureurs spécialistes des efforts courts, tout comme les néophytes en trail running, ont pu profiter de la somptuosité des gorges du Verdon et apprivoiser un terrain très technique. A l’arrivée, les sourires ont invariablement illuminé les visages, marqués par l’effort et une chaleur éprouvante.  



Crédit photo : Lionel Montico / VVCC 

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
TouTrail News
Who's Online
5 utilisateur(s) en ligne (dont 3 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 5

plus...